Présentation des 24 Heures de Rouen

Championnat du monde motonautique INSHORE, 4 jours de fêtes et d’exploit

Célébrées chaque année au 1er mai, les 24 Heures Motonautiques de Rouen constituent le plus grand événement d’endurance motonautique au monde ! Les meilleurs compétiteurs de plus de 20 nations viennent s’affronter au cœur de la Ville de Rouen autour de l’île Lacroix qui devient le temps des 24HROUEN, la capitale du motonautisme.

Les compétiteurs vont se disputer la victoire sur 2 catégories officielles de l’Union International Motonautique (UIM)  et une toute nouvelle (moteurs à hydrogène) qui est en attente de validation :

  • Classe 2
  • Classe 3
  • Classe X

Chiffres clés

  • 2 catégories officielles + 1 toute nouvelle
  • 20 nations
  • 40 photographes
  • 20 exposants
  • 160 compétiteurs
  • 80 journalistes
  • 200 bénévoles

L’esprit des 24 heures de Rouen

Au-delà de la compétition sportive qui verra s’affronter les meilleurs compétiteurs du moment, cette belle épreuve normande proposera aux 250 000 visiteurs attendus une immersion dans l’univers du motonautisme, des activités qui « tournent autour » du nautisme d’une façon générale et des joies que peuvent procurer toutes les activités que l’on peut faire sur un fleuve aussi majestueux qu’est la SEINE.

Exploits sportifs, Exploits techniques, nouveautés en matière de « motorisation propre » avec l’HYDROGENE et les BATEAUX ELECTRIQUES, spectacles, découvertes (application mobile dédiée « les 24H et ROUEN» qui a été développée par une start-up rouennaise, émotions, entraide et éco-citoyenneté seront ainsi donc au rendez-vous des 24 Heures Motonautiques de Rouen 2018.

Afin d’organiser un événement extraordinaire au profit de tous, les 24 Heures Motonautiques de Rouen s’articulent autour d’engagements forts : le DÉPASSEMENT de SOI, l’EXPLOIT, le RESPECT ENVIRONNEMENTAL, l’OUVERTURE, la VALORISATION de la SEINE.

Le DEPASSEMENT de SOI

Tous les sports partagent cette même et « SEINE » ambition qui est de vouloir aller au plus loin de ses capacités, on appelle cela le dépassement de soi. Les sports d’endurance extrême demandent de bien savoir doser la vitesse, la sagesse, la retenue, le risque, une préparation physique en conséquence, une gestion d’équipe très affinée … bref c’est un vrai patchwork de compétences diverses toutes complémentaires à gérer, d’imprévus à gérer et à faire rentrer dans une stratégie de course … qui a bien souvent du mal à être tenue … tant les difficultés et autres aléas sont nombreux en 24H !

L’EXPLOIT

C’est justement de savoir et pouvoir conjuguer la fougue et la sagesse, la vitesse et la stratégie, la chance et la réussite …  on dit que la réussite est la chance que l’on sait provoquer … tout un art !

Une affaire d’hommes et de femmes tous sur le pont pendant 24H … avec toujours dans l’esprit le leitmotiv du Baron de Coubertin « plus loin, plus haut, plus fort » !

LE RESPECT ENVIRONNEMENTAL…

Très activement engagé depuis longtemps dans une démarche éco-citoyenne, le ROUEN YACHT CLUB fait, à chaque fois que cela est possible, le nécessaire pour intégrer le respect de l’environnement dans sa gestion de course.

Le Rouen Yacht Club a un rôle important en la matière vis-à-vis des compétiteurs, des bénévoles et donc par voie de conséquence vis-à-vis du public.

Ainsi, on ne peut que se féliciter de voir de nouvelles procédures, des nouvelles technologies testées et appliquées à l’occasion des  24 Heures motonautiques de Rouen comme :

  • les systèmes « anti-bruit » sur les moteurs des bateaux de course ayant réduit d’au moins 20% l’émission des bruits,
  • les processus de « gestion propre » des réparations mécaniques pendant la course, de tri sélectif sur zone,
  • les nettoyage des quais avant et après la course,
  • l’utilisation d’une motorisation à hydrogène (ce qui est une nouveauté extraordinairement intéressante et fiable),
  • la demande auprès de l’UIM (instance internationale qui gère les sports motonautiques) de créer une nouvelle catégorie de bateaux « à énergie propre »,
  • la fin de la catégorie reine des S1 qui rentrent de fait dans le giron des S2 avec des moteurs 4 Temps beaucoup moins gourmands en carburant …

Bref … le ROUEN YACHT CLUB impulse, autant que faire se peut, des idées, des nouveautés sur le plan de la technique et des comportements qui ont des répercussions importantes dans le monde du motonautisme.

Les 24H de ROUEN sont en quelque sorte un vrai laboratoire d’idées, d’organisation, de techniques … qui sont testées en grandeur nature pour se retrouver plus tard sur le marché du grand public !