10 h00 – Forte activité dans les stands des prétendants

3 heures après la reprise, plusieurs faits marquants  qui pourraient impacter le haut du classement:

  • Le 1 – NOLLET revient au stand 45 minutes après sa remise à l’eau, pour une hélice cassée sans doute suite à un choc. Le remplacement est effectué rapidement. Vers 9 h45, il est cependant contraint à une nouvelle sortie pour un remplacement des câbles de commandes de direction. Le travail est long et s’effectue dansdes positions non confortable. L’assistance profite de cet arret imprévu pour remplacer, à nouveau l embase (deuxieme fois en 3 heures).
  • Suite à son tonneau, Le 5 VSI + IMMO, les mécanos font leur maximum pour retourner à l’eau en limitant la perte de temps sur les bateaux russes qui viennent de lui ravir sa place sur le podium. 
  • le 4 – SUN RACING TEAM, après une première journée d une grande régularité se voit rattraper par ces vieux démons et doit, de nouveau, retourner dans les stands avec des soucis récurrent d’embase.
  • le 25 – PRIVILEGE – TULLIO ABBATTE remonte à son tours, mais pas d’affolement ! L’arrêt était programmé pour le remplacement de l’embase  ainsi que de la boite à clapet, point noir de ces moteurs Mercury lors de ces dernières éditions.
  • le N°26 – NOLLET resté plus longtemps que son comparse d’écurie pour un remplacement de l’embase, check up complet a du remonter également pour un problème mécanique. Du coup, les mècanos du TEAM NOLLET sont partagés sur les deux bateaux, avec les pilotes qui leur prêtent mains fortes.
  • Le N°20 – NEW STAR remonte à son tour ; il rencontre des problèmes avec le boitier de direction électrique. La solidarité entre les teams prévalant, le bateau russe va repartir avec le boitier de direction du bateau 36 – ABU DHABI. Très belle entente entre ces 2 teams étrangers !