18h15 – Une 8ème heure fatidique

La fin de cette 8eme heure, entachée  par de fortes pluies, fut désastreuse pour le 35 – TEAM ABU DHABI, le pilote  et sa machine se sont offert un vol plané non contrôlé. A première vue, le bateau n’a pas trop souffert, Il est actuellement en zone sécurise pour la   vidange de son carburant. Le staff technique va analyser et décider si la remise à l’eau est envisageable.

Au même moment, le bateau 22 – NEW STAR est également remonté pour un problème électrique.  Mais une fois  l’intervention terminée, c’est le n° 20 que les mécanos on vu arriver, tractée par un bateau de surveillance, on ne va pas chômer chez nos amis  russes !

 Le bateau 87 – CMN est rentré pour vérification, le pilote aurait ressenti une odeur anormale lors de la mise en route des feux éclairages nécessaire a la navigation de nuit.

Comme prévu  sur le planning des interventions obligatoires d’une course d’endurance, le  team  manager 32 – NAVIKART, procède à un  changement d’embase, vérification complète, et remise à l’eau. Le tout réalisé en un peu plus d’un quart d’heure.